Question 44 année 2013

Aller en bas

Question 44 année 2013

Message par anthony.moulin le Mer 15 Jan - 20:01

Question 44
Question n° 44 : Quelle est l’influence de l’endettement sur la rentabilité financière de l’entreprise ?
L’objectif essentiel de l’entreprise est d’assurer sa pérennité au travers de ses projets de croissance et de développement.
L’investissement peut être financé par :
• Les apports des associés ou actionnaires, se traduisant par l’augmentation du capital social
• L’autofinancement généré par les bénéfices dégagés par l’entreprise
• L’endettement financier (soit par émission de dette obligataire, soit par recours à l’emprunt bancaire)
Cette alternative que représentent les financements externes amène donc à déterminer l’impact de l’endettement sur la rentabilité financière de l’entreprise.
I) La rentabilité
La rentabilité financière mesure les revenus crées par les fonds apportés ou laissés à la disposition de l’entreprise.
Elle se mesure de la manière suivante : Résultat de l’exercice / Capitaux propres.
La rentabilité financière tient donc compte du financement de l’entreprise car les charges financières sont comprises dans le résultat (elles le font diminuer).
La rentabilité doit être étudiée dans le temps (donc sur plusieurs années), dans l’espace (c’est-à-dire par rapport aux entreprises du même secteur), par rapport aux objectifs fixés dans le cadre de la stratégie globale.
Ayant défini, la rentabilité financière, nous allons maintenant étudiés plus en détail les effets de l’endettement sur la rentabilité financière de l’Entreprise.
Tout d’abord nous verrons ses effets positifs…
II) L’effet de levier
L’effet de levier qualifie le fait pour une entreprise de recourir à l’endettement afin de tenter d’améliorer sa rentabilité financière.
Il mesure l’intérêt de cette entreprise de solliciter des financements de tiers, principalement sous la forme de crédit bancaire, compte tenu de la rentabilité actuelle de ses capitaux propres.
L’objectif étant que la rentabilité du projet financé soit supérieur au coût de financement de son projet.
On parle alors d’effet de levier positif.
L’effet de levier se mesure de la manière suivante : D/CP * ( Re-I)
D = montant de l’endettement net
CP = le montant des capitaux propres
Re = rentabilité économique ( Re =( Resultat d’exploitation- IS)/ ( CP+ Dettes financières)
I = coût de l’endettement
Cependant il faut être attentif aux limites de l’effet de levier. En effet, l’effet de levier ne crée pas de valeur en lui-même.
Il correspond au taux de rentabilité obtenu, mesuré de façon comptable. Il permet de connaître l’origine d’une bonne rentabilité des capitaux propres.
Sur la durée, seule une bonne rentabilité économique est le gage d’un niveau de rentabilité des fonds propres.
C’est ce que nous allons voir maintenant avec l’effet de massue.
III) L’effet massue
En effet , l’effet de levier peut être aussi négatif car bien qu’il puisse accroître la rentabilité des capitaux propres, il augmente le risque des actionnaires en proportion de l’excédent de profit obtenu, car il les expose davantage à un aléa de retournement conjoncturel qui détériorerait la rentabilité d’exploitation de l’entreprise.
De là découle le risque que l’effet de levier se transforme en effet de massue, lorsque la rentabilité économique devient inférieure au coût de l’endettement.
Dans le cas où une entreprise est peu rentable, l’impact d’un recours accru à l’endettement va se traduire par une augmentation des frais financiers auquel ils ne seront plus couverts par le résultat d’exploitation. Cela entraînant une défaillance de l’entreprise.
Conclusion : L’endettement est considéré comme le moyen de financement le plus important des entreprises par rapport aux fonds propres. Il est donc nécessaire au développement des entreprises. Cependant, avant de s’endetter, il est judicieux pour l’entreprise de s’interroger longuement sur l’impact d’une telle décision, en particulier sur la rentabilité financière du projet d’investissement afin de savoir si l’effet de levier procuré par l’endettement est bénéfique pour l’emprunteur et surtout d’écarter tout risque de défaillance dû à un effet de massue.


anthony.moulin

Messages : 28
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum